Chiang Mai, Ko Samed… Part 2

11 octobre 2015
La vue depuis notre chambre d’hôtel à Chiang Mai.


Notre chambre…
Chaleureuse à souhait !
Le camp d’éléphants à Chiang Mai. 
Balade sur une charrette tirée par deux zébus.
L’éléphant peintre.

En mer pour l’île de Ko Samed !
Ko Samed, petite île de 10km de long. 
Pour la première fois de ma vie, je marchais sur du sable blanc et je me baignais dans une eau turquoise et tiède.
Ko Samed by night.
Bonjour les ami(e)s !
J’espère que vous allez bien et que votre week-end s’est bien déroulé. Ci-dessus, la dernière partie de mon séjour en Thaïlande. 
Chiang Mai est une ville située dans le nord de la Thaïlande, à 1h d’avion de Bangkok. J’ai particulièrement apprécié cette ville pour plusieurs raisons : Tout d’abord, il y faisait moins chaud qu’à Bangkok. La ville était plus petite, plus verte et plus chaleureuse.

Ensuite, Chiang Mai est dotée d’un grand marché nocturne (« Night Bazar ») où toutes les chineuses et chineurs trouvent leur bonheur (j’ai d’ailleurs acheté un protège-passeport que j’ai fait personnaliser, des peignoirs en soie, des savons bios…).
De plus, cette ville est aussi réputée pour ses tailleurs. Charles a fait confectionner un costume sur mesure en 24h pour la modique somme de 85 euros. 

En outre,  c’était la première fois de ma vie que je voyais et touchais des éléphants. Le spectacle des éléphants qui jouent au foot, font un massage ou peignent m’a particulièrement émue. Nous avons également effectué une balade de 30 minutes à dos d’éléphant dans la forêt. C’était haut, effrayant et impressionnant. Cette journée au camp des éléphants a été chapeautée par un délicieux buffet dont je garde un excellent souvenir. Le menu était relativement simple (nouilles sautées, soupe de poulet, ailes de poulet, salade de fruits frais…) mais DELICIEUX.

Enfin, je dois avouer que la qualité des infrastructures de notre hôtel a largement contribué à nous laisser un doux souvenir de cette ville.

Après trois jours passés à Chiang Mai, nous avons poursuivi nos vacances sur l‘île de Ko Samed. C’était assez surprenant de voir qu’il n’y avait en tout et pour tout qu’une seule route sur toute l’île.
A part son sable blanc et sa mer turquoise, je dois avouer que cette île n’avait rien de particulier. 

De ce séjour en Thaïlande, je garde le souvenir des hommes et des femmes curieux de me voir (car il y a très peu de noirs sur place). Intrigués par mes tresses et la manière dont cela est fait (j’ai d’ailleurs reçu beaucoup de compliments à ce sujet). Les petits écoliers sur la photo ci-dessus m’ont tous fait un signe de la main 🙂 

Je garde également un souvenir de ces femmes thaïlandaises particulièrement coquettes et stylées. Contrairement à ce que j’ai pu voir en Europe, il est difficile d’identifier la tendance vestimentaire du moment. Chaque femme a son propre style. Elles ont un sens pointu (je me comprends) du détail. Elles osent avec beaucoup de subtilité des mélanges improbables. Je ne me lassais pas d’admirer les femmes dans les transports en commun ou dans les centres commerciaux.

Ce qui m’a également marqué c’est le fait qu’elles arboraient de manière naturelle la contrefaçon
Il n’y avait pas cette volonté de faire passer un faux sac pour un original. L’on trouvait aisément des copies dans les marchés et parfois dans certains centres commerciaux luxueux. J’ai réalisé que le rapport avec la contrefaçon est très décomplexé en Asie.
Si vous aussi, vous avez effectué un séjour en Thaïlande, MERCI de partager votre ressenti dans un commentaire.
En attendant le prochain article, prenez bien soin de vous les ami(e)s !
Love and positive vibes from Brussels !
Céline

Photos : Charles — Relecture : Charles 

You may also like

3 comments

LESSISMOREbyRAPHAELL RAPHAELLE 12 octobre 2015 at 9 h 47 min

bel article et belle tenue

Reply
Mireille M.E 12 octobre 2015 at 9 h 47 min

Merci Céline de partager avec nous tes récits de voyage. Les photos sont si belles que je t'avoue que je me suis empressée de rechercher les lieux que tu énonces sur tripadvisor. Il y'a un point que tu abordes et sur lequel j'aimerai mieux comprendre ton avis, tu parles du rapport décomplexée qu'entretiennent les femmes asiatiques avec la contrefaçon. Merci encore de m'avoir permis d'ajouter la Thaïlande à ma liste de lieux à visiter avant de mourir, lol.

Reply
Céline Mademoiselle ... 12 octobre 2015 at 21 h 34 min

@Lessismore : Heureuse de savoir que l'article t'a plu 😉 <3 !

@ Mireille : C'est avec plaisir que je partage Mireille <3 🙂 La Thaïlande est chouette car il fait beau, il y a beaucoup de choses à découvrir, le coût de la vie sur place est très très bas.
En ce qui concerne le rapport des thaïlandaises aux copies, je dis qu'il est décomplexée car, sauf erreur de ma part, la contrefaçon n'est pas interdite en Asie. C'est certainement la raison pour laquelle certaines femmes n'éprouvent aucune gêne à porter des copies (évidentes). De plus, les boutiques de luxe (Chanel, LV, Prada, D&G, Miu Miu, Stella Mc Cartney, Louboutin, Ferragamo…) situées dans quasi tous les centres commerciaux étaient vides. Le pouvoir d'achat du thaïlandais moyen est assez bas et la contrefaçon, pratiquement légale, est à leur portée.
J'espère avoir répondu à ta question ! Merci encore d'être passée par ici ma chère.

Reply

Leave a Comment

Please copy the string c1U8Cn to the field below:

WordPress spam bloqué par CleanTalk.