Penang… Malaisie 2016

1 décembre 2016

devant-hotel-cm-penangSi vous aimez la déco, le savant mélange de tradition et de modernisme dans la décoration de cet hôtel historique ne vous laissera pas indifférent ! Chaque meuble, chaque objet vous invite au voyage. Je vous laisse apprécier par vous mêmes.

chambre-cm-penang

lit-cm-penang

petit-salon-hotel-cm-penang

piscine-nuit-hotel-cm-penang-2

devant-hotel-cm-penang-3

marche-cm-penangDimanche matin au marché de Penang

plage-bateau-cm-penang-2

preview-cm-penang

plage-bateau-cm-penang plage-drapeau-cm-penangSi vous ne saviez pas à quoi ressemble le drapeau malaisien, maintenant c’est fait 🙂

plage-parachute-cm-penang

mosque-cm-penang-2 mosque-cm-penang-3 mosque-cm-penang

parc-cm-penang-2Je voulais absolument faire une photo devant cette sculpture en métal 🙂

parc-cm-penang-3Conducteurs de Trishaw attendant les touristes

Une autre particularité de Penang ce sont les Trishaw comme à Malacca. L’âge très avancé des conducteurs de Trishaw nous a interpellé. Des personnes ayant en moyenne 60 ans avec une assez bonne condition physique. Ce qui nous fait penser que la pension n’existe pas ou alors ce sont des personnes qui n’ont pas exercé une activité professionnelle reconnue,  qui sont contraintes de faire cela pour joindre les deux bouts.

parc-cm-penang

maison-chinoise-2-cm-penang maison-chinoise-3-cm-penangPhoto volée !

maison-chinoise-4-cm-penang maison-chinoise-bateau-cm-penang

rue-2-cm-penang

Lors de notre séjour en Malaisie, nous avons passé 4 jours à Penang. Penang a un million d’habitants dont 40% est d’origine chinoise.

C’est une ville très charmante, moins industrialisée que Kuala Lumpur mais tout aussi agréable.

Je ne vous l’ai peut-être pas dit mais en Malaisie et à Singapour l’on conduit à droite comme en Angleterre. C’est assez déroutant au début pour traverser la chaussée ou pour emprunter l’Escalator mais l’on s’y fait assez rapidement 🙂

De la Malaisie, je me souviendrais surtout que le téléphone portable est roi en général et empereur à Penang.
Je me souviendrai aussi des plats locaux tels que les nouilles sautés, du riz avec des brochettes de poulet au Satey (spécialité locale). Si vous me suivez sur Instagram, vous avez certainement vu certains plats en photo.

Il existe de nombreux dénominateurs communs entre la cuisine africaine et la cuisine asiatique. C’est certainement la raison pour laquelle j’ai affectionné mon séjour. Elle est très diversifiée, épicée et très goûteuse. Cela peut s’expliquer par le fait que les deux continents bénéficient du même climat. Certains fruits et légumes se cultivent aussi bien en Asie qu’en Afrique.

Je me souviendrai surtout du jus de canne à sucre fraîchement pressé qui m’a rappelé ma tendre enfance.

Plus jeune, je me souviens que nous avions pour habitude de mâcher la canne à sucre pour en extraire le jus à l’aide nos dents.

En Malaisie et à Singapour, ils ont conçu une petite machine qui permet d’extraire le jus de canne instantanément.C’était divin !

Après avoir découvert la ville, nous sommes allés près de la mer. Je dois avouer la plage y était moins belle qu’en Thaïlande. Ceci étant, j’ai eu le plaisir de manger du maïs braisé. Ce petit moment de plaisir pour mes papilles m’a également rappelé le Cameroun.

rue-cm-penang trishaw-cm-penangBien bronzée après avoir été embrassée tous les jours par le soleil 🙂

uber-cm-penangNotre « chauffeure » Uber (étudiante en pharmacie) qui a accepté de faire  une photo après nous avoir déposé à l’aéroport . 

Je dirais que j’ai particulièrement apprécié ce séjour en Malaisie parce qu’il m’a rappelé mon cher pays, le Cameroun. En attendant l’article sur Singapour et le vlog sur Youtube,

 

Prenez bien soin de vous les ami(e)s !
Céline

You may also like

Leave a Comment

Please copy the string kIj5e8 to the field below:

WordPress spam bloqué par CleanTalk.