Réveillez-vous !

2 avril 2017

J’aurais aimé que nous ayons cette discussion autour d’une table. Cela aurait été intéressant et  enrichissant d’avoir vos avis instantanément. Je le ferai peut-être un jour lors d’un live sur Facebook.

Je me baladais du côté de Matongé (quartier africain à Bruxelles)  hier après-midi et un jeune homme (20 ans environ) s’est approché de moi et m’a remis un  flyer  sur lequel on pouvait lire ceci :

« Maitre Kheira, cabinet de voyance et de conseil.
Spécialiste du retour de l’être aimé, crises conjugales (…) Guérit les maladies inconnues (…) résultats garantis »

J’ai pensé que s’ils opèrent dans ce quartier fréquenté majoritairement par des Africains, c’est parce que nous, et les femmes surtout, sommes sensibles à tout ce qui est mystique.
Nous, les femmes africaines en particulier, sommes parfois fascinées par « les choses qui ne s’expliquent pas » ou par les choses qui ont une explication mystique.
Nous pensons parfois naïvement qu’il suffit d’une prière pour que les choses changent comme par magie. J’ai lu récemment dans un groupe Facebook, l’histoire d’une femme qui avait de forts soupçons sur l’infidélité de son époux. Nombreuses étaient les femmes qui lui conseillaient fortement de prier pour que son époux cesse de voir sa maîtresse.

Nous avons la chance d’être dotés du libre arbitre. Pourquoi avons-nous peur de prendre certaines dispositions ?
Comme ne nous faisons par toujours confiance à notre propre jugement, nous remettons cela entre les mains du bon Dieu.

Imaginez-vous une seule seconde si le bon Dieu devait descendre sur terre afin de résoudre les problèmes de chacun ?!

Or, nous sommes sept milliards sur terre. S’il devait venir en personne pour nous aider « à faire revenir l’être aimé » comme le promet MaÎtre Kheira, nous ne sortirions jamais de l’auberge. Ne dit-on pas que « la foi sans les actes est vaine »?

Il faut prier car certaines choses ne dépendent pas uniquement de nous. Il faut prier car tout n’est pas toujours aussi simple.
Cependant,  nous devons aussi poser des actes qui sont en adéquation avec le changement que nous voulons opérer dans notre vie.
Je ne peux pas vouloir perdre du poids et ne rien faire dans ce sens. Je ne peux pas vouloir apprendre une nouvelle langue et ne rien entreprendre pour le faire. Je ne peux pas vouloir rencontrer quelqu’un si ne je ne me pose pas les questions sur mes attentes… Les exemples sont légions.

Arrêtons de remettre notre capacité de discernement entre les mains d’autrui

Un ami me disait l’autre jour que sa femme ne boit pas d’alcool parce que le pasteur de son église le déconseille fortement.
Jésus a lui même transformé l’eau en vin. Pourquoi ce pasteur ne se contente pas de dire simplement que « tout abus est nocif pour la santé ».  Même l’eau que nous buvons, si elle est ingurgitée en grande quantité, est nocive pour la santé.

Je pense aussi à ces personnes qui, sur les réseaux sociaux, inondent les autres de commentaires du style « Dieu t’a choisie », « Dieu t’a bénie ». Comme si ce même Dieu que nous prions tous, faisait du favoritisme.

Si nous croyons tous au même Dieu, pourquoi penser que certains reçoivent plus de bénédictions que d’autres ?

La vie des autres que nous regardons tous (parce que c’est humain) est très souvent le résultat d’une succession de choix. Rien ne tombe du ciel pour ces personnes à qui tout semble réussir dans la vie.
Les gens ne partagent pas toujours les tribulations de leur quotidien sur les réseaux sociaux. Et je pense qu’ils ont bien raison car nul n’ignore le côté gris de la vie.

Comment voulez-vous voir vos propres « bénédictions » si vous êtes obnubilé par les « bénédictions » des autres.
Malheureusement pour certains, ces « bénédictions » – sous-entendu « , ce qui brille » dans la vie des autres – arrive par magie, sans effort préalable.
C’est alors que l’on succombe à la tentation de consulter ces charlatans, qui promettent tout et tout de suite. Ou encore se mettre sous la coupe de ces pasteurs, qui prétendent être des messagers de Dieu, afin de bénéficier directement des bénédictions divines.

En plus de cela, arrêtons de mettre sur un piédestal tous ceux qui parlent de Dieu à longueur de journée sur les réseaux sociaux.

Arrêtons de croire qu’ils ont été élus ou illuminés. Utilisons davantage notre propre discernement.
J’ai été « séduite » par un de ces nouveaux charlatans des réseaux sociaux en 2011. Ses publications étaient très convaincantes. Il parlait tellement bien de sa relation particulière avec Dieu que je l’enviais et j’ai pris contact avec lui.
Après plusieurs échanges de messages, il m’a finalement donné rendez-vous sur SKYPE afin de prier pour moi.

Prier pour moi sur Skype ?!

Malgré mon état de fatigue psychologique et de fragilité, je me suis fiée à mon instinct et j’ai coupé tout contact avec lui car je ne savais pas comment cette histoire se terminerait.
D’autres femmes sont peut-être sous l’emprise de cet homme qu’elles estiment être un envoyé de Dieu. Ouvrez les yeux les filles !

Prenez bien soin de vous les ami(e)s !

Céline

Pour suivre mes aventures sur Instagram c’est par ICI
Photos : Charles ; Relecture : Charles

Robe  : Petite boutique en Malaysie (10 euros) —-;  Chaussures : Cosmo (8 ans)

You may also like

8 comments

Nadège 2 avril 2017 at 22 h 22 min

Merci Céline, Dieu ne fait pas de favoritisme. Chaque bénédiction est la succession des actes. Autour de moi beaucoup de femmes africaines ont ce genre de propos sur Dieu.

Bref, j ai les mêmes chaussures que toi en orange de Cosmo. Tu es toujours tres elegante

Reply
Céline 3 avril 2017 at 18 h 04 min

Meeerci Nadège pour ta visite et pour ton commentaire 🙂 !
Je ne savais pas que ce modèle existait en orange. Elles doivent être très belles !
Je crois que les mentalités changent petit à petit. Malheureusement, nombreuses sont celles qui remettent toutes leurs décisions entre les mains des faux prophètes.

Reply
Estelle 2 avril 2017 at 22 h 37 min

Les gens cherchent tout simplement le marabout déguisé en Jesus. La prière est très importante comme tu l as dis les actions. Le sont toutes aussi. Rien dans ce monde ne s’ obtient par un coup de baguette ou par une déclaration d’une parole «prophétique».
Les pays industrialisés ne sont pas construits uniquement sur des prières. Il y a eu un travail de dur labeur.

Reply
Céline 3 avril 2017 at 18 h 08 min

Il est évident que les pays industrialisés ne se sont pas développés sur base de prières repétées.
C’est comme si chez nous, la notion de « travailler dur et faire des sacrifices » n’existe pas. Toute richesse est synonyme de détournement de fonds publics ou de mysticisme.
Et c’est triste. Heureusement avec la mondialisation, nous voyons ce qui se passe chez les autres et nous prenons conscience que le secret de la réussite ou de l’atteinte des objectifs personnels réside dans l’implication, la discipline… Le travail.
Merci pour ta visite Estelle 🙂

Reply
Christelle Pagnia 3 avril 2017 at 12 h 47 min

J’ai adoré. Reveillons nous!!!!!

Reply
Céline 3 avril 2017 at 18 h 08 min

Meeerci Christelle 🙂 !

Reply
Mel Dibson 12 avril 2017 at 12 h 22 min

Ravie de te lire miss!!
Bon bon je commence par où!!?
Les croyants ne sont pas tous appelés à vivre la même vie. Si c’était le cas, c’est que les récits des Apôtres seraient pareils. Il y en a qui sont morts dans la douleur, d’autres dans la gloire, d’autres paisiblement et tout çà et tout çà. et ceci s’étend va jsqu’à la vie des hommes qui avaient la crainte de Dieu dans l’ancien testament.
Pour l’alcool, OUI Jésus a transformé l’eau en vin mais le vin d’avant est-il le vin d’aujourd’hui? « Tout abus est nocif »… A quel moment sait-on qu’on en abuse en sachant que la tolérance dépend de tout un chaque et grandit plus on en consomme? Lui-même a dit à une femme enceinte de ne pas consommer de l’alcool… était-ce parce qu’elle était enceinte? Dans les fêtes où Jésus a donnée du vin, tu ne liras pas que les gens agissaient mal suite à ce vin là. Je pense je ne fais que penser que si c’était le cas c’est que lui-même aurait banni çà. Moi je n’en consomme pas… fin un verre de Baileys une fois tous les 3 mois ou un cocktail l’année que je sors. Mais perso, je suis pas vin/alcool. et c’est pas à cause de mon pasteur. Que mes gens se font leur propres convictions sans pointer le doigt sur l’autre. maintenant on va regarder ce pasteur lol
Dieu ne fait pas du favoritisme. Il a un plan pour chacun d’entre nous. Comme tu l’as si bien dit, nous sommes parfois plus occupés à regarder les autres qu’à nous regarder nous-même donc à voir nos bénédictions. Le tout est de chercher Dieu, découvrir le plan qu’il a pour nous et même en vendant les arachides, on sera prospère. Mais certains ont oublié qu’ils sont des descendants d’Abraham et pas de Thomas… how we go do…

Au ziziiir!! xx

Reply
Céline 15 avril 2017 at 7 h 13 min

Oooooooh Mel D <3
Merci d'être passée par ici <3 ! Je sais que tu es très pieuse et c'est une des raison pour lesquelles je t'apprécie. Ta foi, ta détermination et ton optimisme sont une réelle source d'inspiration.
Merci d'avoir lu ce point de vue et merci d'avoir partagé le tien. xoxo

Reply

Leave a Comment

Please copy the string ag2SR7 to the field below:

WordPress spam bloqué par CleanTalk.