Des cheveux beaux et forts !

2 juillet 2017

Plus jeune j’étais persuadée que la femme noire avait été génétiquement défavorisée par la nature, sur le plan capillaire.

J’étais convaincue que cela était impossible pour une femme noire d’avoir de longs cheveux sauf si elle avait de lointains parents d’origine caucasienne. Je crois d’ailleurs que je n’étais pas la seule à la penser. C’est d’ailleurs pour cette raison que dans les salons de coiffure certaines femmes sont toujours surprises de voir de longs  cheveux sur une femme noire.

Ne me demandez pas d’où me me venaient toutes ces croyances. Je ne saurais vous le dire.

Beaucoup de femmes manquent de patience. Nombreuses sont celles qui souhaitent un résultat immédiat sans efforts : longueur et volume.  Résultat immédiat que l’on obtient avec des extensions capillaires.

Je ne me souviens pas avoir vu dans mon entourage une femme noire, ayant des cheveux longs jusqu’à la taille.

Je me souviens également que dans les années 90, ma mère portait ses cheveux crépus dans une coupe  appelée « punk ». A cette époque, il était normal de porter ses cheveux  selon ses envies, crépus ou défrisés. Je ne pense pas que le choix  de ma mère était lié à la revendication (ou l’affirmation) sous-jacente d’une identité. Comme c’est le cas aujourd’hui avec le mouvement Nappy.

Lors de mon adolescence les réseaux sociaux n’existaient pas. Je n’avais aucun moyen de m’instruire sur les bons produits, les bons gestes, la versatilité du cheveu afro…

Lorsque je me rendais  dans un salon de coiffure, la probabilité de croiser une femme portant ses cheveux non défrisés étaient faible. Comme j’étais très curieuse de nature, je m’arrangeais toujours pour glaner le maximum d’informations sur le soin du cheveu défrisé lorsque j’allais chez ma coiffeuse (Claudette de Maxi Coiffure à Yaoundé).

 

Aujourd’hui (18 ans plus tard), je sais qu’une femme noire peut avoir de très longs cheveux (défrisés ou non) si elle en prend soin. Et pour cela, elle n’a pas besoin de ses ruiner dans l’achat de produits onéreux. Le plus important c’est de choisir les produits adaptés à votre type de cheveux, à votre budget et répéter les bons gestes régulièrement, d’où le concept de routine capillaire.

Ayant rédigé mon mémoire de fin d’études  sur le marché des produits capillaires ethniques en Europe, je connais de nombreuses marques internationales qui commercialisent des produits capillaires destinés aux femmes noires, mais j’ignorais que Schwarzkopf (groupe Henkel) en faisait partie.

Curieuse de nature, je suis toujours disposée à tester les produits capillaires efficaces et pas chers. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai testé la gamme Smooth’N’Shine de Schwarzkopf pour les cheveux frisés et défrisés.

Le masque soin réparateur est vraiment top. Je l’ai utilisé sur mes cheveux défrisés, ma soeur l’a utilisé sur ses cheveux crépus et nous sommes arrivées à la même conclusion.

Il adoucit le cheveu, le nourrit, le renforce, facilite le démêlage et accroît la brillance.

Je n’ai malheureusement pas pu faire une photo du défrisant car je l’ai utilisé il y a deux semaines. J’en ai d’ailleurs profité pour me faire cette nouvelle coupe que vous avez probablement remarquée lors du Lunch Anniversary 🙂

Je ne qualifierais pas ce produit de défrisant mais bien d’assouplissant. Comme disent les anglo-saxons, ce produit agit davantage comme un « texturiser » qu’un défrisant. Mes racines sont souple mais loin d’être défrisées. Si vous voulez conserver votre volume, ce produit est pour vous. Si vous avez des cheveux hyper fins, ce produit vous est destiné car il ne fait pas « cuire » le cheveu. Il ne dénature pas la texture de vos cheveux.

La lotion démêlante est MON produit coup de coeur. Il démêle parfaitement et ne laisse pas de film gras sur les doigts.

Je l’ai même testé sur mes « crochets braids » (que vous avez pu voir ICI ) et j’ai été très surprise car non seulement il démêlait bien les mèches mais en plus de cela il reformait les boucles.

Le spray coiffant a été LA révélation chez ma soeur. Elle a l’habitude de coiffer sa petite fille de 5 ans et a remarqué ce spray permettait à la petite de conserver ses petites tresses plus longtemps. En effet, lorsque vous faites 6 tresses, le spray coiffant permet de « fixer » les cheveux sans les assécher.

Avoir de beaux cheveux lorsque l’on est une femme noire, c’est possible. Peu importe la texture ou la longueur, le plus important c’est d’en prendre soin.

Le point positif c’est que ces produits sont relativement bon marché. Ils sont efficaces et ils ne vous ruinent pas.

 

JEU CONCOURS* :
GAGNEZ 3 produits de votre choix !

5 lectrices pourront gagner 3 produits de la gamme Smooth’N’Shine.
Pour participer et avoir une chance de gagner,

  • Vous devez vivre en Belgique
  • Vous devez simplement m’écrire en commentaire ce préjugé ou cette croyance que vous aviez sur les cheveux crépus.

J’annoncerai les gagnantes (après tirage au sort) sur ma page Facebook « Céline Mademoiselle » le 15 juillet 2017.

*Cet article est le fruit d’une collaboration avec  Schwarzkopf (groupe Henkel)

 

 

Prenez bien soin de vous les ami(e)s !

Céline

Pour suivre mes aventures sur Instagram c’est par ICI

Photos : Charles ; Relecture : Charles

You may also like

8 comments

LG 2 juillet 2017 at 20 h 47 min

Bonjour 🙂

Je m’attendais à des photos dossier 😛 pour voir d’où tu partais avant d’avoir d’aussi beaux cheveux 🙂

Merci pour cet article. Jai eu un petit cop de foudre pour le defrisant 🙂

Reply
Céline 3 juillet 2017 at 19 h 49 min

Hello Caddy,
Tout d’abord merci de ta visite et de ton commentaire sur cet article.
Si tu savais toutes les expérimentations que j’ai pu faire sur mes cheveux… J’ai même été blonde en 2003.
Mes cheveux en ont beaucoup souffert. Lorsque je suis arrivée en Europe en 2005, mes cheveux ont eu beaucoup de mal à s’adapter au climat d’une part et d’autre part je devais trouver une nouvelle routine…
Je n’ai malheureusement pas gardé des photos de ces différentes phases de ma vie mais sache que je suis aussi passionnée par le soin du cheveu.
le défrisant est top parce qu’il ne défrise pas vraiment 🙂 Du moins, il n’a pas défrisé mes cheveux 🙂

Reply
Gloriane 3 juillet 2017 at 0 h 19 min

Bonjour,

C’est tout plaisant d’entendre une femme noire parler de son expérience capillaire! Pendant longtemps, j’avais du mal à croire qu’une femme noire pouvait avoir des cheveux longs naturellement! Pour moi, les rajoutes/extensions étaient un passage obligé pour arborer de beaux cheveux longs! J’avais aussi pour idée qu’en ayant les cheveux crépus, c’était un moyen de les avoir en bonne santé! Devenue « Napy », après une « transition » qui au final a abouti à un « big shop », je constate que la santé des cheveux tient bel et bien à l’entretien qu’on en fait! Il n’y a pas de formule miracle!

Au plaisir de te lire prochainement

Reply
Céline 3 juillet 2017 at 19 h 52 min

Bonjour Gloriane,

Merci pour ta petite visite sur le blog et pour ta participante au jeu concours.
En effet, la santé des cheveux, peu importe leur texture, dépend énormément des soins réguliers et des gestes quotidiens.
A bientôt ma chère !

Reply
Indy Dibongue 3 juillet 2017 at 0 h 25 min

Félicitations Céline mademoiselle !

Reply
Céline 3 juillet 2017 at 19 h 44 min

Meeeeerci Indy pour ta petite visite sur le blog.
Cela me touche beaucoup !
xoxo

Reply
Carole 3 juillet 2017 at 14 h 25 min

Superbe! On trouve le défrisant dans quels magasins en France… Merci.

Reply
Céline 3 juillet 2017 at 19 h 39 min

Bonjour et merci de ta visite Carole:-)

Tu peux trouver tous les points de vente en France ci-dessous :

http://www.smoothnshine.fr/points-de-vente-swharzkopf-smoothnshine.pdf

A bientôt ma chère !
xoxo

Reply

Leave a Comment

WordPress spam bloqué par CleanTalk.