Comment les réseaux sociaux ont changé ma vie

21 janvier 2018

J’aimerais tout d’abord vous présenter toutes mes excuses pour l’absence de publication sur le blog depuis l’été dernier.

Pour des raisons indépendantes de ma volonté, l’année 2017 ne s’est pas terminée comme je le souhaitais. Ceux qui me suivent sur Instagram et Facebook connaissent la principale raison.

J’aurais dû publier un article afin de vous prévenir de mon absence future. Ne m’en veuillez pas. Je n’y avais pas pensé. 

Ceci étant, j’ai remarqué que nous avons cette tendance à diaboliser les réseaux sociaux (RS). Ce n’est peut-être pas votre cas, mais de manière générale, nous entendons davantage de propos négatifs sur les réseaux sociaux que de choses positives (Ils engendrent une addiction au téléphone portable, la mise en scène des vies, l’abrutissement, le niveau bas d’expression écrite, l’hypocrisie…)

Mon premier objectif pour l’année 2018 est de mettre en lumière les choses que je souhaite voir arriver dans ma vie.
Je souhaite également me focaliser en priorité aux aspects positifs de la vie. Je ne ferai pas la politique de l’autruche. Les drames de la vie sont inévitables. Je ne souhaite cependant pas dédier mon énergie et mon temps  à les souligner. 

les RS m’ont permis de créer mon blog en 2011 et de  partager avec le reste du monde mon amour du style. Cela a été et est toujours thérapeutique.

Les RS m’ont permis de découvrir mon “don” pour l’écriture. Il parait que l’on peut qualifier de  “don” le fait que je ne fasse pas d’effort particulier pour toucher les coeurs avec ma plume.

Les RS m’ont permis de sourire alors que j’avais des raisons de pleurer. Regarder les vidéos d’humoristes sur Facebook, Instagram ou Youtube a illuminé mes journées car ils arrivaient à me sortir de ma léthargie et de ma tristesse.

Les RS m’ont permis de découvrir que tout est possible. Que l’on n’a pas besoin d’être la plus belle, la plus intelligente ou la plus douée dans un domaine pour y arriver et se créer une solide source de revenus. Je pense notamment à la youtubeuse Patricia Bright qui, forte de 2 millions d’abonnés sur YT, a créé son entreprise, a noué de nombreux partenariats avec de grandes enseignes et a créé sa propre marque d’extensions capillaires. Son parcours m’inspire et me motive à continuer ce que je fais et à me dépasser.

Les RS m’ont permis de constater que nos barrières mentales sont nos propres geôliers. Pendant mon arrêt maladie, j’ai découvert sur Youtube des chaînés dédiées aux tâches ménagères. Oui, cela existe et cela plaît ! Je ne pouvais pas imaginer que regarder une personne faire sa vaisselle ou aspirer son salon pourrait m’apaiser. Je ne savais pas qu’il existait des youtubeuses de 50 ans et plus. Cela m’a permit de comprendre que l’être humain a des goûts et des centres d’intérêts très divers.

Manteau : Max Mara – Pull : Massimo Dutti – Jeans : Levis – Chaussures : Manolo Bhlanik

Si vous avez une idée, ne vous dites jamais “ça ne marchera pas” (comme pour la chaîne dédiée au tâches ménagères) ou bien que vous êtes trop vieux, ou vieille, pour cela.

Les gens ont besoin de voir et d’entendre des choses différentes. Il ne faut surtout pas se fier aux études marketing qui disent x ou y. Le plus important c’est d’aimer et de croire en soi.

C’est grâce aux RS que j’ai différents mentors. Ces personnes aux parcours divers et inspirants qui me donnent envie de développer ma marque Céline Mademoiselle. Si vous n’avez pas les moyens de payer des coachs ou d’acheter des livres, vous trouverez, en prenant le temps de chercher, des personnes qui font déjà ce que vous aimeriez faire et dont les actions peuvent vous guider.

Même si ma vie est la principale matière première de mes écrits, mon regard sur les RS m’a beaucoup inspirée.

Les RS m’ont permis de rencontrer, même virtuellement, des personnes passionnées, engagées et inspirantes. Je pense notamment à Danielle Ahanda du blog bestofd.com qui a accepté de rédiger la préface de mon livre et de relire mon manuscrit.

Les RS m’ont permis d’écrire cet ouvrage  que je lancerai début mars 2018, s’il plaît à Dieu.

C’est grâce aux RS que j’ai écrit ce livre. C’est grâce aux RS que j’ai le courage de me lancer sans maison d’édition. Dans cet ouvrage, je mets des mots sur les maux. Des mots qui font du bien au coeur et à l’âme. Je me livre sans fards. Et surtout, je vous raconte comment ma vie a changé le 29 novembre 2017.

 

En attendant la mise en vente de mon premier livre, prenez bien soin de vous les ami(e)s !

Céline

Pour suivre mes aventures sur Instagram c’est par ICI

 Relecture : Charles – Photos : Arnaud Marlone Vision

 

 

You may also like

2 comments

martine ellong 22 janvier 2018 at 8 h 43 min

Bonjour Céline
bon courage !
j’attends impatiemment le livre !
Vivement Mars.
🙂
Bisous.

Reply
Céline 24 janvier 2018 at 20 h 23 min

Merci merci merci Martine pour le soutien 🙂 xoxo

Reply

Leave a Comment

Please copy the string PAe4XI to the field below:

WordPress spam bloqué par CleanTalk.